Les sursauts gamma sont les phénomènes lumineux les plus brillants connus dans l’Univers. De très courte durée, le pic de leur émission se situe dans le domaine des rayons gamma. Je présenterai les principales observations permettant de décrire ces phénomènes, puis j’expliquerai l’interprétation physique qui en est faite : les sursauts gamma sont associés à des phénomènes particulièrement extrêmes, liés à l’éjection relativiste de matière après la formation d’un nouvel objet compact, étoile à neutrons ou trou noir. Je montrerai que leur luminosité très élevée permet de les observer à très grande distance et donc de les utiliser comme outils pour la cosmologie. Enfin, je décrirai la connexion forte entre l’étude des sursauts gamma et celle des contreparties lumineuses aux ondes gravitationnelles, en revenant en particulier sur la première détection conjointe de l’émission gravitationnelle d’une coalescence d’étoiles à neutrons et d’un sursaut gamma en août 2017.

Keyword: première image d’un trou noir, première image d’un trou noir, première image d’un trou noir

Có thể bạn quan tâm:

Comments

  1. Paul Corbeil

    Bonjour M. Frédéric Daigne, ça m’éblouie comme un jeune enfant votre cours, c'est à dire on l'on voit qu'un jet de sursaut gamma relativiste et non 2 du à la relativité d’Einstein situé dans la galaxie M 87, ceci n'est pas un dessin d'artiste mais la photo bien réelle qui a été prise par le télescope Hubble, c'est à dire le monde réel ou l'on vit. M. Daigne vous avez un des plus beau ''métier'' du monde! J'aimerais être jeune à nouveau, j’apprendrais l'astrophysique. 1 K Bravo pour tous ces astrophysiciens qui nous sortent de l'obscurantisme, en particulier de la religion. 2020 10 27 Saint-Joseph de Mékinac, Trois-Rives, Québec et Labrador. 46.925133, -72.686097 Google maps.

  2. Kheir eddine DEHAR

    Les étoiles jeunes sont plutôt proches du centre de la galaxie et les plus vieilles au banlieue le contraire de ce qui a été présenté dans la conférence ! (min 3'20). Merci de nous confirmer……..

  3. alfajardy

    Galilée ne fut pas le premier à regarder le ciel avec une lunette.
    Galilée n'est pas l'inventeur de la lunette. Très orgueilleux, vantard il savait se mettre en avant.
    D'ailleurs Galilée  ne s'était jamais occupé d'optique. La lunette a été inventée en Hollande et l'invention s'en est rapidement répandue en Europe. En  Angleterre, Thomas Harriot avait déjà regardé la Lune et d'autres astres et avait remarqué les taches solaires. Des représentants hollandais venaient vendre leur longue-vue. Comprenant l'intérêt d'un tel instrument, Galilée avec des aides en fabriqua une. Le 4 août 1609, il fit bloquer la frontière de Venise aux Hollandais et fin août il put présenter sa lunette au doge de Venise, Leonardo Dona, sans concurrence ! Emerveillé, le Sénat de Venise porta son salaire de professeur à 1 000 florins par an et le nomma professeur à vie à l'Université se Padoue. Galilée a toujours eu des problèmes d'argent.
    Galilée ne fut pas le premier à découvrir les taches solaires. Elles étaient connues depuis l'Antiquité. Elles avaient été observées par Théophraste d'Athènes, philosophe, élève d'Aristote au IIIe sièce av.J.-C. Le grand poète Virgile en parle dans les Géorgiques. Elles avaient été observées à la même époque en Chine.
    Presque simultanément et sans se connaître Thomas Harriot, Johann Fabricius et le père Christophe Scheiner, jésuite redécouvrirent les taches solaires en 1610 1611. Képler dit aussi qu'il aurait remarqué les taches solaires dès 1607. Le père Christophe Scheiner était astronome, mathématicien et physicien notamment en optique. Il est l'inventeur du pantographe et du collimateur. Pour étudier le Soleil il construisit l'hélioscope: l'image du Soleil  reçue par la lunette se projette sur un papier, sans danger pour l'oeil. Il dessina les taches solaires et découvrit qu'elles allaient plus vite à l'équateur qu'aux pôles. Le père Scheiner contrairement à Galilée, connaissait l'optique: il étudia la réfraction de la lumière à travers l'atmosphère, découvrit que les indices du cristallin et du corps vitré étaient différents; il découvrit que c'était la rétine liée au nerf optique qui était à l'origine des sensations lumineuses; il découvrit aussi l'accommodation par le cristallin et le réflexe pupillaire. Il mit en évidence l'inversion des images sur la rétine et fit l'analogie entre oeil et chambre noire (d'où la fortune du mot caméra): il décrivrit la cataracte. En astronomie le pére Scheiner compara les différents systèmes et pencha nettement en faveur de Copernic. Le pére Scheiner correspondait avec un savant du nom de Markus Welser. Or ce Markus Welser envoya les résultats de ses travaux à Galilée. On connaît le caractère de Galilée: orgueilleux, vantard, colérique, toujours prompt à s'approprier les découvertes des autres. (en astronomie, ce ne sera pas le dernier). Galilée fut l'ami intime du cardinal Barberini qui deviendra pape sous le nom d'Urbain VIII. Urbain VIII était passionné d'astronomie. Dans les années 1589 1591 les Jésuites apprirent beaucoup à Galilée. Or Galilée va réussir à se fâcher avec le pape qui était son grand allié et les Jésuites envers qui il avait des dettes. Il prendra un malin plaisir à les attaquer, ce qui explique en grande partie l'affaire.
    Dans son livre "Il Saggiatore" (L'essayeur) il ridiculise le pape et diffame le père Scheiner. Le père Scheiner qui avait un grand poids à Rome se rangea aux côtés des adversaires de Galilée.
    Un autre Jésuite, ami de Galilée, le père Grienberger, à la tête du collège romain le dit avec une certaine tristesse;
    "Si Galilée ne s'était pas mis la Compagnie (c'est à dire la Compagnie de Jésus, les Jésuites) à dos, il aurait pu continuer à écrire sur le mouvement de la Terre jusqu'à la fin de ses jours".
    Depuis l'Antiquité (Aristarque de Samos…) on n'a pas attendu Galilée pour reparler des mouvements des astres et notamment celui de la Terre et du Soleil.
    En 1213, le pape Grégoire IX demanda de réviser la physique d'Aristote et d'en redresser les erreurs.
    Saint Thomas d'Aquin (1228-1274) dit que le géocentrisme de Ptolémée n'est pas prouvé et que c'est peut-être la Terre qui tourne autour du Soleil. Il dit aussi que les marées sont dues à l'attraction de la Lune.
    Nicole Oresme (1320-1382) évêque de Lisieux, génie universel, réfute la thèse d'une Terre immobile et au centre du monde et dit que la Terre tourne sur elle-même en 24 heures, mais sans pouvoir le prouver. Il parle en outre de la relativité et trouve la loi de la chute des corps.
    Njcolas de Cues vers 1450 rejette l'existence d'une Terre immobile et au centre du monde.
    Et bien sûr il y eut le chanoine Nicolas Copernic (1473-1543)
    Galilée fut condamné à abjurer et à réciter une fois par semaine pendant trois ans les sept psaumes de la pénitence du roi David pendant trois ans; et on le dispensa de cette peine parce que l'une de ses deux filles (toutes deux religieuses) soeur Marie-Céleste les dira à sa place.
    Dans cette affaire Galilée, qui est complexe, ni toute blanche ni toute noire, où beaucoup d'informations fallacieuses circulent, on assiste à une sorte de chassé-croisé paradoxal.
    L'Eglise a toujours mis en garde contre deux alternatives d'erreurs: première alternative: le rationalisme et le fidéisme. seconde alternative: le fondamentalisme et le concordisme.
    Rationalisme: la raison humaine sait tout, peut tout expliquer, il n'y a aucun mystère dans l'univers; c'est le scientisme rationaliste.
    Fidéisme: c'estl'inverse; seule la foi est la vérité et peut tout expliquer.
    Fondamentalisme: c'est une lecture littérale des textes sacrés.
    Concordisme: c'est l'inverse; la science doit confirmer les textes sacrés.
    L'Eglise dit : ni rationalisme, ni fidéisme; ni fondamentalisme, ni concordisme.
    La foi doit être expliquée par la raison, car il y a une intelligence de la foi et la raison est éclairée par la foi. Les textes sacrés ont besoin d'une herméneutique d'une explication, d'une interprétation.
    C'est bien ce que dit Galilée quand il écrit au père Castelli: "Le Saint-Esprit n'a pas voulu dans l'Ecriture nous apprendre si le ciel est en mouvement ou immobile etc.."Il reprend à son compte ce qu'avait écrit le cardinal Cesare Baronio: « l'intention du Saint-Esprit est de nous enseigner comment on doit aller au Ciel, et non comment va le ciel » et il avait raison.
    D'autre part les adversaires de Galilée plus pour des raisons personnelles dues au caractère exécrable de Galilée, ont eu recours à l'erreur du fondamentalisme pour l'attaquer en opposition aux doctrines de saint Augustin et saint Thomas d'Aquin, docteurs de l'Eglise ! On est aussi dans le contexte politique de la guerre de Trente ans où le pape est accusé de ne pas défendre l'Eglise. Condamner Galilée était un symbole fort.
    On a donc un savant, Galilée, incapable de démontrer scientifiquement la vérité du système de Copernic (ce qu'on lui demandait) mais ayant raison théologiquement et des théologiens, excellents astronomes et mathématiciens, (certains étant coperniciens) tombant dans l'hérésie du fondamentalisme, ayant tort théologiquement.
    Galilée n'a jamais dit "Et pourtant, elle tourne". C'est une légende, une phrase apocryphe. De même, il n'a jamais lâché de poids du haut de la tour de Pise.
    En revanche, ce qui est vrai est que Galilée n'a jamais été en prison. Pendant son procès, Galilée était logé à l'ambassade de Florence et allait aux audiences en carrosse. Sinon il était logé au Vatican dans un appartement avec serviteur et sa nourriture était apportée chaque jour de l'ambassade et il pouvait aller se promener. Il est mort de sa belle mort en 1642 dans sa villa d'Arcetri.

  4. * Encelade *

    Si une onde gravitationnelle est une déformation de l'espace-temps, comment prend-t-on en compte la variation du temps lors de la mesure de la variation de distance parcourue par le laser ?

  5. nina line gazelle

    Plonger dans ces phénomènes astronomiques, apprendre toujours et encore à prendre conscience de cet Univers qui nous cerne de toute part, c'est faramineux, inconcevable et pourtant cela est. Fascination et tant de questions brûlent sur mes lèvres. Merci pour cette conférence qui est à la portée d'un grand nombre, et merci pour la prestation de Frédéric DAIGNE, excellent pédagogue.

  6. superdetartrant

    L'espace temps ondule. Il a donc une certaine élasticité. Sommes nous plongés dans une sorte de gelée cosmique ?

  7. Prato Arancione

    Introduction beaucoup trop longue. Refaire un cours de Physique de base à chaque conférénce sur un phénomène pointu ce n'est pas bien. Mais la conférence est belle, une fois passée l'intro.

  8. frelounet

    quelle différence entre l'éther luminifère et le milieu de propagation des ondes gravitationnelles?

  9. réflexion naturelle

    Henry Poincaré les appelait les ondes graviques. Il était en avance sur son époque ce génie.

  10. Jean Chevalier

    Au monteur : montrez un peut plus les diapositive et un peut moins l'intervenant. A certains moment ça devient lourd d'avoir l'illustration 5 secondes au début puis les explication pendant 3 minutes sans les revoir. Merci.

  11. anti bulling L

    sur la formation de trous noirs…. l'enorme etoile devient quoi dans le trou noir ? on parle qu'elle devienne un atome. On dit que sur une naine blanche, les electrons se collent sur le noyau, ensuite les electrons fusionnent avec les protons y a des neutrons… et ensuite logique de penser que pour le trou noir , on se mette à fusionner les quarks dedans.

    ca m"etonnera toujours qu'une etoile devienne ca..

  12. Cédric LOMBARD

    Extraordinairement enrichissant ! Merci beaucoup d'avoir partagé cette très jolie conférence !

  13. max lamenace

    désolé mais svp a partir des 32 min le moment était pas assez clair ; lorsque l'on vois le professeur appuyer sur son laser ,
    j'aurais préféré voir son pointeur sur l'image . Un grand merci a vous !

    La fusion de deux trous noir ! çA doit être un sacré bordel , un peut comme vidé un sac a main dans un autre . hahahaha

  14. aube aurora

    superbe conférence de Monsieur DAIGNE Frédéric. Je me pose souvent la question en ce qui concerne un impact de sursaut gamma sur la Terre. Quel sont les risques (dans la Voie Lactée), Merci pour ce cours magistrale d'astronomie, on croit avoir compris les choses et les choses nous disent que nous nous trompons. Merci beaucoup

  15. Bernard Aubineau

    Excellente présentation. Claire et complète. Dommage qu’on ne voit pas mieux la présentation et le laser du présentateur.

  16. Ric Ola

    N'OUBLIONS SURTOUT PAS SCHIAPPA MARLÈNE… NOUVELLE FENÊTRE DE SAVOIR , DE SAGESSE ET DE CONNAISSANCE … 😂😂😂💛qui n'hesite pas à se comparer à Galilée…

  17. aragorn618

    Très intéressant , malheureusement a caméra reste fixée sur l'orateur même lorsqu'il commente des diapos . C'est très frustrant de l'entendre dire : "Ce que vous voyez ici , c'est … " tandis qu'on ne voit que lui . Dommage …

  18. didier poix

    A 10.00 : dans cinq milliards d'années "le soleil va devenir une géante rouge, c'est peut-être le début des ennuis pour l'humanité". Hélas, la vie sur Terre sera déjà plus que compromise : dans un milliards d'années seulement, la température du soleil en augmentant aura déjà vaporisé tous les océans, ne laissant que des bactéries, qui sont donc aux débuts et aux fins des phases de vie planétaires. Ce monsieur est sûrement un bon astrophysicien, et un exposé de vulgarisation est aussi salutaire que difficile ; c'était juste une précision.

  19. Rony

    Bonjour,
    Fantastique intervention scientifique de Mr daigne. Je ne suis pas mais absolument pas scientifique ou chercheur mais juste un fan d'astronomie et là je crois sincèrement avoir progressé dans l'apprentissage de ce domaine scientifique très cosmique, là pour le coup car je découvre des phénomènes gigantesques et renversants qui se trament au-dessus de nos têtes…
    Bravo et merci de partager toutes ces belles choses que la NATURE nous offre "avec discrétion"… A bientôt pour une nouvelle aventure cosmique!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *