Revue de presse improvisée de Christophe Alévêque enregistrée au théâtre du Rond Point le 19 mai 2020.
Quelle folie que de jouer un spectacle d’humour dans une salle vide. Mais l’époque est folle.
À situation exceptionnelle, conditions exceptionnelles !
” Ce sera une première pour moi, et sans doute une première en général. ”

Quel humoriste a déjà donné son show dans une salle de 800 personnes devant les fantômes des spectateurs ?
Nous étions déjà perdus, sans repères, sans phares, sans lumières, en perte de sens et de valeurs, l’avenir était devenu un concept, nous nous débattons maintenant dans le néant.
En cela ce virus aura joué le rôle du révélateur.
Plus qu’un spectacle d’humour, ce moment unique et improvisé sur cette période trouble, seul face aux caméras, e transformera l’espace d’un instant surréaliste en un vaste et désordonné espace de méditation et de colères, sans voile, sans limites, sans tabous, sans certitudes.
Raconter des conneries c’est mon métier, pas le leur !
Je ne suis pas un spécialiste, pas un expert, je suis tout le monde. Je ne sais rien, je subis, j’attends, j’écoute, j’obéis, j’espère, mais je ne peux m’empêcher de penser, à tort ou à raison, sur cette période pétrie de paradoxes qui confine à l’absurde.
Je vais devoir me mettre en colère tout seul. Mais il n’était pas question de renoncer.
Ce spectacle hors norme, en dehors d’une thérapie personnelle que je voudrais partager, se veut également un appel au secours pour notre merveilleux métier du spectacle qui se meurt, victime anecdotique de la psychose ambiante et d’un principe de précaution devenu grotesque. Un cri désespéré contre la résignation.
Que vive le spectacle !

Christophe Alévêque
Paris, le 29 avril 2020

Une captation captation « déconfinée » au Théâtre du Rond Point le mardi 19 mai sur une idée de Christophe Alévêque et la Compagnie des Indes

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube :

Retrouvez-nous sur nos sites :

Sur Facebook :

Sur Twitter :

Sur Instagram :


Keyword: première image d’un trou noir, première image d’un trou noir, première image d’un trou noir

Có thể bạn quan tâm:

Comments

  1. pierre Monin

    pfffffff…. Brillante analyse, j'ai pissé de rire (jaune quand même). merci merci merci!!! Cela fait du bien et il n'y a pas meilleur moyen d'éveiller les consciences. Vraiment je m'incline!

  2. shoesaddict

    Excellent !! et en même temps toute une famille enfermée 7/7 j à la maison, ça consomme du PQ puisqu'on ne l'utilise plus au boulot,çà l'école etc….

  3. Thierry Dournel

    ClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClapClap

  4. Michel Artaud

    Comment ça, théâtre vide? dès 2.49 on peut voir que ton public habituel est au rendez-vous!… j't'ai cassé!

  5. Pascal FLUTEAU

    magnifique . Je suis très circonspect devant autant de lucidité (que visiblement nous sommes un certain nombre à partager) versus les trop nombreuses personnes que je côtoie qui ne réagissent pas devant autant d’absurdités…. j’oscille entre optimisme et pessimisme !

  6. philippe bernard

    Merci encore, Christophe (je me permets, nous sommes + ou – de la même génération); pour ton obstination à rechercher la (une?) vérité ! Pour te citer, "la résignation ne fait pas partie de mes valeurs"!!
    C'est étonnant de constater à quel point nous 'voyons les choses' de la même façon par moment ! J'espère que nous sommes en fait tout un orchestre philharmonique à avoir remué tout ça dans nos têtes et que nous ne ferons pas de fausse note quand "ils" lâcheront un peu ,de vapeur (ou viendront respirer à la surface, si l'on préfère la métaphore écologico-baleinière)
    Que vive le spectacle !

  7. Béatrice Viviane LAURENCE

    Merci pour votre prestation.
    Merci de nous redonner le sourire.
    Merci pour votre assistance…

  8. albert matelot

    Dans un mois et demi, le spectacle aura un an. Et rien n'a bougé. MERCI Christophe pour ce regard lucide. Du coup, je vais me mater toutes tes vidéos. Avec un peu de chance, si j'en fais une belle synthèse, je vais pouvoir passer pour le Nostradamus du 21è siècle. Je pense que je vais me lancer dans mon "auto – bit coin", juste pour assurer l'avenir de ma descendance 🙂

  9. starys born

    Bravo , Christophe , sans recul c'est l'aliénation collective . La voie de la libération est dans tradition des fous du roi. Notre système mérite bien cette petite claque à où ça fait mal, il l'a bien cherché. L'humour qui colle à la réalité remplit parfaitement ce rôle et ça aurait été dommage de ne pas en profiter. Belle revanche de la culture…

  10. thierry l'hérmite

    Christophe, t'auras du mal à repasser sur FranceInter tant qu'ils n'auront pas retourné leur veste. Bises

  11. pjvail

    Moi j'aime bien: Au soleil à midi, fumer une bonne 'Gitanes' et boire un p'tit coup! On revient aux années '60'. On vous avait pas dit que De Gaulle était de retour?

  12. nine 34 Barrera

    Grand merci Monsieur Alévèque , vous faites avec brio une très fine analyse de cette situation totalement absurde. C'est insupportable d'être entre les mains de ces incapables!!!

  13. Francis THOMPSON

    Le géni Français n'est pas malade, encore moins mort. La culture, pour ceux qui ont la capacité intellectuelle de l'apprécier, montre sa grandeur. Merci Christophe pour cette belle leçon philosophique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *