Agnès Leclair (Le Figaro), Elisa Braün (Le Figaro), Olivier Houdé (professeur de psychologie à l’Université Paris Descartes) et Philippe Bihouix (ingénieur) décryptent les dangers de l’addiction aux écrans chez les enfants. Une émission présentée par Ariane Lecoeur.

Keyword: Type De Lumière Émise Par Les Écrans D’Ordinateur De Smartphone Ou De Tablette Perturbe Le Sommeil, Type De Lumière Émise Par Les Écrans D’Ordinateur De Smartphone Ou De Tablette Perturbe Le Sommeil, Type De Lumière Émise Par Les Écrans D’Ordinateur De Smartphone Ou De Tablette Perturbe Le Sommeil

Có thể bạn quan tâm:

Comments

  1. nina meg

    Il aurai ete bien et utile de demander a Mr Houde s'il avait des interets financier avec certaine entreprise.

  2. tests jouets creations films enfants

    l’écran à petite dose, ça fait pas de mal 😉 et savoir varier les choses regardées.

  3. Mr MKL

    la meilleure façon c est de remplier le temps des enfants avec des activités on dehors de la maison pour les garder le plus possible loin des écrans, il faut aussi chercher des livres éducatifs et amusantes chercher des livres comme ce genre (PLAY AND MEMORISE WORDS, sur amazon)

  4. J. Robin

    Parlons franchement: mettre son enfant devant un écran est, pour certains parents, ont solution de facilité. Oui, vous êtes fatigués en rentrant du travail, oui, vous aimeriez pouvoir vous détendre, oui, avoir des enfants, c'est difficile et ça demande du temps… Mais qui en doutait? Il faut jouer, lire, se promener avec eux. Votre temps personnel devrait commencer quand ils s'endorment et s'achever quand ils se réveillent…

  5. l'eminence noire

    J’estime que les parents qui installent leurs jeunes enfants devant les écrans , devraient être punis pénalement pour négligence parentale . C’est un frein à leur développement !

  6. karine andre

    Je suis désolée mais je suis un enfant et je regarde cette vidéo 1 an après mais il ne faut pas confondre passion et addiction car pour vous les adultes certains enfants passe beaucoup trop de temps sur les écrans par exemple entre 4 à 11 heure pour vous les adultes donc nous sommes addictif mais non nous sommes juste passionné on n’aime ce que l’on fait vous quand vous êtes à votre boulot vous êtes souvent passionnés par votre travail donc vous y passez entre 4 et 11 heure aussi mais vous comme on parle d’écran et qu’on y associe les enfants et que l’on n’y passe trop mais vous quand vous vous êtes sur vos ordinateurs pendant plus de 4 heure vous vous dites que c’est parce que vous aimez votre travail nous on n’aime nos jeux donc n’y joue beaucoup pour nous les enfants nous sommes juste comme vous passionner par ce que l’on fait mais ça vous ne le voyez pas car sous votre point de vue les écrans quand on n’y passe trop de temps nous sommes addictif mais donc vous aussi trop à votre travail pour nous vous pouvez devenir addictif alors qu’en faites nous tous juste passionné par ce que l’on fait mais donc de mon point de vue il y a 2 point de vue celui des adultes qui est quand on passe trop de temps sur les écrans on est addictif et celui des enfants qui dit que nous sommes juste passionné donc il faut juste regarder les 2 point de vue pas que celui des adultes.

  7. Claudio ESCOBAR ARIAS

    Cher Monsieur,
    L’avance technologique ne nous laisse pas le choix, les écrans , tactiles et autres seront répandus dans notre avenir, comme la radio, comme la télévision de nos ancêtres, donc plus vite on intègre l’objet de manière intelligent mieux sera pour nous et surtout pour nos enfants. Évidemment les parents doivent être dans la dynamique d’éduquer l’enfant face à tout ces technologies qui sont de plus en plus présents dans notre quotidien. Je ne vois pas le problème qui suscite tout ceci, je suis plus inquiet pour la famine, la violence et la nullité des programmes à la télévision. Ajoutons les politiques , la guerre dans le monde, etc
    Bonne soirée

  8. Laurent Fournier

    Bonjour citoyenne Ariane, permettez-moi d'être surpris que vous commenciez votre "décrypatage" par celui qui tient le discours rassurant. Nous n'avons pas besoin d'être rassurer par ces "vendus" tel Antoine Houdé : j'aimerais bien savoir par qui ce monsieur est payé pour comparer un livre et un écran comme si la lumière et le mouvent de l'image projetés par l'écran étaient équivalent à des lignes de mots imprimés immobiles. Quels sont ses financeurs, pour qui travaille-t-il ? A quel titre est-il invité ? Et toujours mettre la faute sur les parents et non sur les multinationales qui nous exploitent et qui vident nos pochent et nos cerveaux avec leurs technologies. Comme si il était possible pour les faibles de resister au mimétisme de la cool attitude, comme si tout le discours dominant que cet Houdé renforce n'avait pas un but : exploiter l'utilisateur !
    Ne pas diaboliser ???? c'est le seul argument que vous avez ! Vous nous prenez vraiment pour des idiots.
    Le seul qui en parle intelligemment c'est Philippe Bihouix.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *