Tout d’abord, désolé pour la qualité son et vidéo qui n’est vraiment pas au top sur cet épisode. Beaucoup d’erreurs ont été commises, la première étant de sous-estimer à quel point les salles de la Sorbonne résonnent… La deuxième étant de ne pas allumer mon micro pendant la première demi-heure (mais ça s’améliore après). Quant à l’image, on n’a toujours pas compris. En tout cas, on s’y prendra mieux la prochaine fois !

0:49 – Crop circles et zététique
Astronogeek – La Vérité sur les Crop Circles :

17:03 – Taille du cerveau et paris sur les résultats d’études scientifiques
Homo Fabulus – Gros cerveau = grosse intelligence ? Oui et non.
Et le jeu sur la réplicabilité des études :

42:56 – Le mot “vivant” et l’externalisme sémantique
Dirty Biology – Êtes-vous sûr d’être vivant :

1:18:00 – Comment rester curieux (et ne pas devenir fou)
Alex Dainis – How to stay curious in my daily life

1:39:10 – L’altruisme efficace et Peter Singer
Le livre de Peter Singer :
Altruisme efficace France :
Givewell.org

Keyword: On Mesure L’Intelligence D’Un Individu À La Quantité D’Incertitudes Qu’Il Est Capable De Supporter, On Mesure L’Intelligence D’Un Individu À La Quantité D’Incertitudes Qu’Il Est Capable De Supporter, On Mesure L’Intelligence D’Un Individu À La Quantité D’Incertitudes Qu’Il Est Capable De Supporter

Có thể bạn quan tâm:

Comments

  1. Hugo Bonnet

    La vidéo d'astronogeeek est utile pour ceux qui ne se sont jamais penché sur les crop-circle mais qui aurait pu se laisser convaincre que ce sont des petits bonhomme vert (ou gris ?!) qui en sont à l'origine. Je penses par exemples a des enfant ou des ados voire des jeunes adultes un peu naïf

  2. Csordas Zoltan

    L'inefficacité n'est que la preuve d'une erreur, l'erreur est humaine et n'a pas de morale. Ne pas avoir est excusable quand on est pas sensé s’employer à savoir… L'application de l'altruisme est là dans les deux cas. C'est juste qu'il y en a un des deux qui est moins altruiste par manque d'information ou de QI, ou à cause d'une implication affective (blessure passée,etc).

  3. SeriousGoret

    pour etre clair, un poisson c'est craniates (avec des os ou des pseudo os en gros) non tetrapodes, donc non, une baleine ou un dauphin n'est pas un poisson, meme phylogenetiquement parlant
    la difference entre une etoile et un planete (type geante gazeuse), c'est que la planete n'a pas eu une masse assez grande pour s' "allumer"
    et au passage, la majorité des etudes psychometriques sur l'intelligence table sur une petite superiorité intellectuelle chez les hommes (pas de ouf non plus, calmez vous les feministes)

  4. Didier Masseret

    sur le fait de travailler beaucoup puis de passer à autre chose, il y a une expérience dans Matière à Pensée de Dehaenne sur ce sujet et un chercher canadien a regardé ce que faisaient les prix Nobel de physique l'année précédent leurs travaux les plus importants, c'est à qui pêchait la truite en Irlande, recopiait tous les vitraux des églises de Toscane etc.

  5. Didier Masseret

    ce n'est pas la taille du cerveau par rapport au poids total (ou le carré de la taille du cerveau un truc comme ça) les cachalots ont un plus gros cerveau que les homo sapiens mais ils sont moins intelligents que les homo sapiens, or les mâles homo sont plus lourds que les femelles hono donc pour être aussi intelligent qu'elles ils doivent avoir un cerveau plus lourd (il me semble que c'est dans la mal mesure de l'homme de Stephen J Gould mais pas certain)

  6. Bvic3

    25min Encore un mec à haut QI qui nie/ignore les différences massives de QI entre les races pour se donner bonne conscience.

  7. Polij Beccal

    Est-ce qu'un altruiste efficace supprimerait son tipeee en considérant qu'il n'en a pas besoin pour survivre et que cela attirer des fonds qui ne sont pas alloués à des personnes qui en ont plus besoin ?

  8. Djenidi Charlie

    Imaginons quand payant nos impôts on aide fiscalement Dassault avec du CICE et avec les produit fabriquer on bombarde des enfant au Yémen?

  9. Djenidi Charlie

    Reste a définir ce qu'est travailler
    faire du jardin permet de réfléchir en travaillant (par moment )

  10. Djenidi Charlie

    L'eau n'a pas la même définition en cuisine en chimie en aéronautique chacun à une définition et elle n'est pas forcément plus vrai ou plus scientifique.

  11. Jocelyn Beaudry

    Oui, là vous seriez on ne peut plus intéressants chers amis concernant la définition du vivant de 43 : 50 à 60 : 18. Mais par extension – ce qui pourrait intéresser le lectorat par la philosophie et le questionnement -, ne pourrions-nous pas affirmer aussi que ce serait utile pour tout ce qui existerait dans le but d'avoir une définition sûre et certaine, toutes catégories confondues? De surcroît et comme j'aurais pu mentionner ailleurs, la vie elle-même étant un processus (ce qui se rapprocherait le plus de sa définition réelle?), ne serait-elle pas en interaction de près ou de loin avec tout le reste de l'univers? Est-ce que parce que les éléments constitutifs de l'univers seraient aussi en interaction avec nous et entre eux, on ne pourrait pas tout autant affirmer qu'il serait aussi à (re)définir dans sa totalité?

    Là où nous pourrions nous arrêter de discuter et réfléchir, tout en ayant appris cependant indirectement l'un de l'autre dans le but de relativiser autrement s'il y aurait rediscussion, est-ce qu'aussi pourrait commencer notre ignorance même si l'exercice pourrait nous avoir été exténuant? Comprenons bien que pour un objet courant << eau >> qui nous paraîtrait plus concret parce que nous l'utiliserions tous les jours, non seulement sa définition pourrait nous paraître comme étant ce qui serait liquide, moléculaire, atomique ; mais aussi ce qui serait flou d'avec la glace, d'avec aussi sa vapeur en agitation moléculaire, cette dernière avec tous les autres gaz pour ce qui serait notre planète, elle-même interconnectée avec le cosmos, ce cosmos avec on ne saurait quoi d'autre, etc.

    Ce ne serait pas tout. Étant nous tous plus près du fond cosmologique diffus qui ferait problème par tous ses intermédiaires, que de l'atome dont nous saurions même qu'un principe d'incertitude de Heisenberg le recouvrerait, est-ce que le composé supposément chimique eau (H2O) ne ferait pas encore problème? Autrement dit, toujours pour ce que nous connaîtrions lorsque nous ouvririons nos robinets, serait-il toujours au rendez-vous comme potable dans certains coins du monde et au risque que chez soi ou non ça ne fasse problème? Ne se volatiliserait pas trop rapidement parfois et si ce ne serait tout autre liquide ressemblant? Un accident étant si vite arrivé, ne pourrions-nous pas un jour s'y noyer? Ne pourrait-il pas nous faire perdre la raison parfois dû à la maladie des caissons jusqu'à ne plus le reconnaître, etc.?

    Je nous rappellerais que la question ontologique de l'être, à savoir en quoi il consisterait – mais nous pourrions ajouter pour tout -, avait été évacuée dans quelque ouvrage par un de nos philosophes contemporains Heidegger. Sachant désormais que nous vivrions dans ladite complexité mentionnée dans certaines de nos conférences, ne serait-il pas temps et vigilant de la remettre au goût du jour? Avec la cybernétique et ses multiples régulations (feedback), ne serait-ce pas ce qui pourrait expliquer de l'infiniment petit à l'infiniment grand l'écosystémique? Terme désormais à la mode désignant le fait que tout serait relié à quelque part, mais dont nous ne ferions qu'en appréhender quelques structures mis en évidence par entre autres la recherche fondamentale?

    Bref, nous pourrions penser effectivement que cette question de l'être devrait être évacuée, mais ne serait-ce pas parce que trop nous pourrions croire à des notions comme liberté, hasard, etc.? Que là, par conséquent, pourrait bien se situer tout l'écueil et toute la confusion dans nos esprits, et ce, contrairement à la contingence qui, elle, s'imposerait à nous plus rapidement que nous pourrions la penser? Ne considérant ces concepts, ne pourrions-nous pas devenir ce que certains pourraient appeler des << parvenus >> pouvant s'asseoir sur leur laurier tout en croyant détenir la Connaissance, Vérité ou l'Absolu? Si enfin le lectorat serait toujours intéressé, j'aurais pu laisser d'autres commentaires sous : Torture addictive | axiome 15 (voir sous Émir Ciolan), Le hasard existe-t-il? (Étienne Klein), La puissance organisatrice du hasard (Mickaël Launay), et plusieurs autres (voir sous Pierre Stöber plus bas et sonik1st).

  12. Lord of dark

    Est ce qu'il y a moyen de télécharger une version audio du podcast ? pour ecouter dans le metro ça serait top !

  13. Sabzy Gobi

    On avait réfléchi avec un pote avec qui on est allé voir la conférence : si la voiture (pas nécessairement chère) contient une valise contenant 100 000€ que je m’apprêtais à donner à l’AMF, est il encore moral de sauver l’enfant ?

  14. Aliens crop circles crushing channel

    Bonjour madame,
    Je souhaite vous inviter à prendre connaissance de ma dernière vidéo sur le crop circle ET signalé à Hackpen Hill le 20 juillet 2018 et du blog OLCPIE :
    Titre de la vidéo sur Youtube :
    Le crop circle extraterrestre à Hackpen Hill du 29 juillet 2018 est en correspondance avec Jean-Charles Bourquin, Kalki
    Merci pour votre attention !
    Sincères salutations !
    Jean-Charles Bourquin

  15. zelord58

    Bon les gars je sais pas ce que vous essayer de prouver, mais au bout de 13 axiomes on commence à avoir une base solide pour commencer a poser quelques preuves non ?

    Je ne sais plus où j'ai entendu qu'une bonne définition de la vie est de la désigner comme une diminution de l'entropie

  16. Homo Fabulus

    Je relancerai mon chercheur pour faire le paradoxe de Newcomb en vrai ! Mais ils sont chiants ces chercheurs ils ont toujours mieux à faire que de la philo expérimentale !

  17. Le Réveilleur

    Le changement climatique, tout le monde en parle (pas toujours bien) mais les actions sont insuffisantes. La tache est énorme, il faut repenser une bonne partie de la société et il y a beaucoup de choses à faire. C'est aussi un des endroits où tu as le plus d'impact parce que les dommages dont on parle sont colossaux. Si on continue sur notre lancée, on perd des centaines de millions de personnes.

    Je ne comprends pas pourquoi tu dis que ce n'est pas "soluble". Ce n'est pas "soluble" de sauver TOUS les malades de la planète, ce n'est pas pour ça qu'on ne soigne personne. Le changement climatique n'est probablement pas "soluble" mais lutter contre (réduire les émissions, se préparer aux impacts prédictibles) sauve et sauvera de nombreuses vies (sans même parler des autres impacts, on peut perdre bien des choses sans mourir).

    J'arrive toujours pas à comprendre comment vous pouvez autant passer à côté des problèmes environnementaux (et c'est vrai aussi pour les gens qui vous influencent, Bostrom… etc). Lê, tu dis toujours que tu fais confiance aux experts des différents domaines, tu devrais peut-être écouter ceux de l'environnement et les multiples appels qu'ils font :p. Après ta remarque me laisse penser que tu juges l'action sur ce problème inefficace parce que tu penses qu'on ne peut pas y faire grand chose ?

    Amitiés :).

    Edit: Bon je sais je critique à chaque fois… Mais je regarde et j'aime beaucoup ce que vous faites hein :).
    Edit2: Bon c'est moi qui n'avait pas tout saisi, ils parlent de faire de la recherche sur le climat et non d'agir contre le changement climatique (mais je pense que des pans entiers des sciences de l'environnement ont besoin de plus de chercheurs :p).

  18. Marc Fleury

    Bonjour,

    un ami m'a posé il y a quelques jour cette question sur la définition du vivant.
    Alors bien sûr, comme tout le monde, je me suis basé sur l'ADN, mais ensuite, je me suis dit qu'il existait, peut être, des formes de vies sans ADN.

    Par contre, je n'ai pas trouvé de faille à la dernière en date :
    Toute entité capable d'un mouvement interne ou externe sans l'intervention d'une force extérieure.

    En fait, je me suis basé sur une définition en négatif : qui n'est pas inerte.

    Pour le moment, je n'ai pas trouvé mieux même si la formulation n'est sans doute pas la meilleure.

  19. lucas schott

    Excellente vidéo comme d'hab.
    Par contre je ne comprend pas ce que lê reproche aux expressions d'astronogeek qui me semblent en réalité bayesiennes. Il dit "je sais que l'absence de preuves n'est pas la preuve de l'absence, MAIS on peut raisonnablement penser que tous les cropcircles sont fait par des humains …" et il dit aussi "des affirmations extraordinaires requièrent des preuves plus qu'ordinaire" ce qui est très bayesien.
    Bonne continuation.

  20. Yog Sothoth

    A propos des commentaires, youtube n'est pas pratique aussi bien pour vous que pour nous.
    J'aime bien lire les autres mais pouvoir faire certains tris devient indispensable pour échanger.
    Avoir des filtres, ou des catégories, je ne sais pas comment l'améliorer mais il y a de quoi faire.
    Et Lê j'adore que tu répondes à chaque fin de tes vidéos à quelques uns.

  21. Yarflam

    Le mieux pour se vider la tête et recevoir plein d'idées, c'est d'écouter Axiome … vous devriez essayer ! x)

  22. Emc C

    Vidéo intéressante même si j'ai trouvé qu'il y avait parfois plus une dimension "review" de vidéo en tant que telle plutôt que de leurs implications (philosophique entre autre) sauf à partir de l'altruisme efficace.
    Mais bon c'est avant tout un échange, une discussion, donc c'est sûrement inévitable à moins de faire un script.
    Sinon pour les indices …. j'ai pas d'idée, mais pour l'unité de mesure, l'exprimer en bovis ça me parait tout indiqué :p

    Bonne continuation 🙂

  23. D Grandlapinblanc

    Merci à vous deux.

    NOUS SOMMES AU PIED DU MUR !

    Par rapport aux variantes du dilemme de la Bugatti de Singer et à la réflexion ouverte de M. Phi qui s'en est suivie, la conclusion tacite serait que les mécanismes de la morale auraient chez l'homme une origine, un moteur "non-rationnel" (j'ai volontairement évité irrationnel) ? Du coup pour rebondir sur la question de l'IA avec Lê si on veut une bonne morale de celle-ci il lui faudrait de "BONNES" expériences "PERSONNELLES" de la souffrance ? Voilà j'essaie de rentrer la tête la première dans le haut collisionneur de particules…

  24. Pierre Stöber

    Le bayésianisme aurait-il transformé Lê en relativiste absolu qui ne reconnait plus aucune forme de réalité ? La différence entre orme et hêtre (pour reprendre l'exemple de la vidéo) est quand même significative indépendamment de n'importe quel observateur. Il faut (h)être d'une mauvaise foi hors (n)ormes pour prétendre le contraire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *